Écrire, pour moi, c’est…

Allez-y. Osez un peu.

Un mot, deux phrases, quelques lignes…

Commentez en complétant la phrase suivante :

Écrire, pour moi, c’est …

12 réflexions sur « Écrire, pour moi, c’est… »

  1. Écrire, pour moi c’est….

    Mettre sur papier mes sentiments me permet de me défouler et de me libérer.
    Écrire ma liste d’épicerie avant d’y aller me donne la chance de ne rien oublier dans mon panier.
    Écrire de jolis mots dans une carte de souhait aux occasions spécial permet de faire plaisir aux gens que j’aime.
    Discuter sur l’ordi par écrit avec des amis (es), cela me procure de la fantaisie!
    Écrire des lettres d’amour me permet de démontrer les sentiments que j’ai à l’être aimés.
    Voilà, écrire pour moi c’est… Ça!

  2. Écrire, pour moi…
    c’est le pouvoir de m’exprimer, de faire connaître mon point de vue, mes idées, mes sentiments,
    c’est de raconter une histoire, mon histoire, leur histoire,
    c’est de souhaiter Bonne Fête à un ami,
    c’est pour ne pas oublier ce que je dois faire aujourd’hui, demain,
    c’est me faire plaisir et faire plaisir aux autres et
    c’est parfois un devoir.
    Écrire, pour moi, c’est un cadeau.

  3. Ecrire pour moi, c’est libérateur. Ça me fait du bien d’exprimer ce que je ressens. Ma peine, ma colère ? Une fois écrites, elles diminuent de moitié.
    Ma joie, mon bonheur ? Une fois écrits, ils s’imprègnent et effacent ce qui me chagrine. Mes notes ? C’est pour ne rien oublier,bien sûr! Que ma vie serait plate si je n’aimais pas écrire!

  4. Écrire pour moi, c’est libérateur. J’exprime plus facilement mes émotions sur papier que verbalement et c’est souvent mieux ainsi. Les mots sont comme les couleurs du peintre… ils nous permettent d’imager ce que l’on veut dire ou ce qu’on l’on ressent. Que de bonheur à peindre avec des mots. Les mots nous permettent de rester en contact. Ils sont de plus notre mémoire, personnelle et collective. Écrire pour moi, c’est vital. J’écris sur ce que j’ai lu. J’écris ce que je ne veux pas oublier, de la liste d’épicerie aux émotions que m’ont procuré une lecture, un téléphone ou un contact personnel. Écrire, c’est passionnant, stimulant et enrichissant. Écrire, c’est une expérience merveilleuse. On peut peindre avec les mots et on peut aussi les faire danser. Écrire c’est de l’art au quotidien. C’est fascinant !

  5. Écrire, c’est cette faculté que nous développons au fil des années…
    C’est cet incroyable moyen de communication qui nous est propre, unique, inestimable…
    J’écris chaque jour par plaisir, pour transmettre des connaissances, pour me faire comprendre, entendre, mais surtout par amour des mots.
    Du mémo laissé sur le coin du réfrigérateur aux mots transmis dans une carte de souhaits pour souligner un anniversaire, l’écriture me permet de m’exprimer…

  6. Écrire, c’est partager… Des sentiments, des opinions, des aspirations, des anecdotes…

    Écrire, c’est laisser libre cours à son imagination et sa créativité…Un journal intime, une histoire, un rêve, une belle calligraphie…

    Le plus souvent possible, pour le plaisir!

  7. On dit souvent que les paroles s’envolent et que les écrits restent, je dois constater que c’est vrai quand je reviens de l’épicerie et que je vois ma liste restée sur la table et que je n’ai rien oublié. On écrit sur un disque dur pour conserver des données et on écrit dans un cahier pour conserver des souvenirs. Quel plaisir de retrouver un écrit de notre enfance et de replonger dans nos souvenirs. J’écris pour me souvenir et j’écris pour me libérer.

  8. Écrire pour moi c’est vital!
    J’écris pour ne pas oublier..
    J’écris pour féliciter…
    J’écris pour expliquer..
    J’écris pour faire réfléchir…
    Et parfois j’écris seulement par plaisir!

  9. Écrire, pour moi, c’est magique.
    Notre langage a ses règles, certes, mais il nous permet aussi d’exprimer une multitude d’idées et de nuances. Avec l’écrit, nous pouvons transmettre sur papier toute la richesse de la pensée.

  10. Écrire pour moi c’est communiquer. En écrivant, j’exprime qui je suis, ce que je ressens, ce que je connais, ce que j’aimerais… De plus, je considère qu’il est parfois plus facile de partager ses émotions en les écrivant. Bref, écrire pour moi c’est libérateur! Les paroles s’envolent, les écrits restent!

  11. Mon crayon glisse sur le papier.
    Mes doigts s’agitent sur le clavier.
    Écrire, pour moi, c’est créer. Faire apparaître des mots, les ordonner en phrases pour exprimer ce que je pense. Écrire, c’est magique.
    J’écris pour moi d’abord et pour les autres par la suite.
    Écrire me libère de ce qui me préoccupe, me permet de planifier, de me réaliser et de communiquer.
    J’écris tous les jours par obligation, mais j’écris surtout, à chaque jour, par plaisir.
    Écrire me fait un bien fou.

  12. Écrire, c’est…

    une nécessité. Sans mes listes de choses à faire, je suis perdue. Écrire, c’est aussi un moyen de m’exprimer. Impossible de passer une journée sans écrire un courriel ou un commentaire dans un média social! Finalement, prendre le temps d’écrire un petit mot de remerciement ou d’encouragement est un excellent moyen de faire plaisir à quelqu’un.

Répondre à Marie Julie Tremblay Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.